L'objectif avoué d'ERDF-ENEDIS en installant le Linky est :
- d'une part de permettre un relevé de consommation à distance.
- d'autre part de pouvoir lisser les consommations en arrêtant certains de vos appareils lors des pics de consommation : Chauffe eau, convecteurs.

Ces objectifs a priori acceptables cachent en fait d'autres objectifs beaucoup plus pernicieux et de plus, Linky est une importante source supplémentaire de radiations électromagnétiques.

Les mensonges d'ERDF-ENEDIS.

Mensonges sur le recueil de données personnelles des consommateurs.

Voir le film Mensonge en direct

Voir vidéo Big data

Voir Pub Business Big Data Données Personnelles Compteurs Connectés de la société ONZO


Mensonges sur la puissance du Linky et l' irradiation qu'il provoque.

Sur le courrier qu'ERDF envoie aux consommateurs qui refusent Linky, on peut lire :

                 Mais surtout, à l'inverse de nombreux appareils électriques, le compteur Linky
                est un appareil basse puissance ( à peine 2 watts ) qui émet ainsi conséquemment moins
               que d'autres appareils comme un radio réveil, un réfrigérateur ou une télévision par exemple.

                A titre de comparaison, je peux ainsi vous préciser les valeurs ci dessous :

                - Téléphone sans fil : 0,08 Volt/mètre
                - Onde Wifi : 1,2 Volt/ mètre
                - Compteur Linky : 0,0003 Volt.mètre

                Comme vous pouvez le constater avec ces exemples, le compteur Linky émet des
                centaines de fois moins d'ondes que des appareils auxquels vous êtes sans doute
                quotidiennement beaucoup plus exposés.

Ce champ annoncé de 0,0003 Volts par mètre est un mensonge éhonté. Aucun appareil de mesure n'est capable de mesurer en dessous de 0,01 V/m. De plus, il n'y a aucune indication de distance.
Mais surtout, comparer le champ émis en 50 Hertz par un réfrigérateur et le champ émis par Linky en 100 Kilo hertz est une escroquerie intellectuelle.
En effet, la puissance d'un rayonnement est directement proportionnelle à sa fréquence. ( énergie du photon = constante de Planck x fréquence). C'est ainsi qu'on peut lire sans danger pendant des heures près d'une lampe de chevet qui rayonne à 100  V/m alors  que la norme d'exposition aux ondes du GSM est de 41 V/m maximun, sachant qu'il n'y a que de très rares endroits où elle atteint 12 V/m, qu'elle est plus généralement de l'ordre de 3 V/m et que même à ces taux d'exposition, de nombreuses personnes en souffrent.

On entend aussi des agents d'ERDF dire que Linky fonctionne par courants porteurs « comme un babyphone » à ceci près qu'un babyphone a une puissance de 10 milliwatts et que Linky a une puissance de 2 watts : 200 fois plus.

ERDF prétend que toutes les informations de consommation sont envoyées en une fois la nuit. Mais alors qu'est-ce donc que cette irradiation permanente qui est enregistrée par l'association Next-Up?
Voir film Mesure du champ radiatif
L'irradiation vient manifestement des câbles puisqu'elle augmente quand on s'en approche. Elle ne vient pas du 50 Hertz puisque la sonde ne fonctionne qu'entre 100 k hertz et 2,5 Giga Hertz.
Elle vient du CPL du Linky et elle est permanente. On note que, dans le berceau, le champ électromagnétique mesuré est de 9 volts/ mètre dans une bande de fréquences comprises entre 100 khz et 2,5 Ghz.

ERDF prétend que Linky n'envoie pas de CPL en aval du compteur. C'est à l'évidence faux.

Mensonges sur le caractère obligatoire du Linky.

La note Ravetto qui déconseille aux maires de refuser Linky est entachée de conflits d'intérêts.
Voir l'analyse contradictoire qui démonte point par point les arguments de l'étude Ravetto et insiste sur les risques juridiques encourus par les maires qui accepteraient l'installation des compteurs Linky.

La directive Européenne qui soi-disant impose les compteurs communicants subordonne en fait la décision d'installation à une étude de rentabilité financière.
Voir un extrait de la directive
En Allemagne, l'étude de rentabilité a conduit à n'appliquer la directive que pour les gros consommateurs. En Belgique, elle a conduit à ne rien appliquer du tout. En France, elle a été biaisée par le fait qu'on n'a pas pris en compte le renouvellement des Linky qui sont bien plus fragiles que les anciens compteurs. Ce sont des ordinateurs programmables à distance.

Du reste les contrats EDF que nous avons signés jusqu'à 2014 obligent EDF à nous fournir un courant en 50 Hertz propre, sans fréquences surajoutées.

Par ailleurs, à part le bracelet électronique, est-il bien légal d'imposer un objet connecté? Il semble que le Conseil Consttutionnel n'ait pas été consulté.

Mensonges sur la nocivité du Linky.

Comment ERDF peut elle affirmer que Linky est inoffensif alors qu'aucune expérimentation animale n'a été faite sur le CPL entre 100 et 400 kiloHertz ?

La toxicité des ondes électromagnétiques est amplement prouvée.
Voir l'Étude Comobio

Il y a de nombreuses études similaires notamment sur le poulet.

On sait depuis longtemps que les personnes Électrosensibles sont encore plus sensibles au CPL qu'au Wifi.
Voir Article Var Matin

On note également une épidémie de cancers dans une école américaine dont le réseau fonctionne en CPL.
Voir document Scientific publications Us Government.

Je recommande la lecture des recommandations de l'assemblée du Conseil de l'Europe concernant l'exposition aux ondes électromagnétiques.
Recommandations du Conseil de l'Europe
Force est de constater que l'État français applique une directive pourtant non contraignante mais néglige les recommandations visant à protéger la santé publique. Entre industrie et population, il a choisi son camp.

Du reste, les assureurs qui ont le sens des réalités, n'assurent plus les dommages causés par les ondes électromagnétiques comme ils n'assuraient plus les dommages dûs à l'amiante.

Mensonges sur les économies au niveau de l'usager.

Ce n'est pas le plus important mais la suppression du cos (phi) dans la formule de calcul de l'énergie consommée va augmenter les factures de près de 15 %. Elle va aussi obliger certains abonnés à solliciter un abonnement plus élevé. ( Facturation en Kilo Volt Ampère au lieu de Kilo Watt )
Voir l'explication de l'escroquerie (lien internet)

Le compteur Linky sera capable d'individualiser la consommation du chargeur de votre nouveau véhicule électrique et d'y appliquer une taxation supérieure. En effet, ce n'est pas pour rien que la TIPP, Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers a été rebaptisée TICPE, Taxe Intérieure sur la Consommation de Produits Énergétiques.

Par ailleurs, les hautes fréquences surajoutées diminuent le rendement des appareils et augmentent la consommation.

De plus, pour permettre au CPL de circuler sur le réseau électrique, les filtres (circuits bouchons) qui éliminaient les parasites du secteur au niveau des transformateurs sont supprimés.
Hautes fréquences et parasites provoquent sur divers appareils, de nombreuses pannes non prises en charge par ERDF.

Enfin, des connexions mal serrées réalisées par des installateurs incompétents et les dispositifs de coupure de courant à distance ont provoqué plusieurs incendies de Linky.

Mensonges sur les économies globales.

La puissance du linky est de 2 watts multipliée par 35 millions de compteurs, cela fait 70 Mégawatts : 7% d'une tranche de centrale nucléaire.
Le Centre de big data va consommer bien plus.

Le changement de 35 millions de compteurs a un côut évalué à 5 milliards d'euros. Ce sera probablement plus. Ces 5 milliards auraient été beaucoup mieux utilisés à isoler des bâtiments publics, des HLM, à rénover l'éclairage public, à développer les énergies renouvelables etc... Là, il y aurait eu de réelles économies!

Voir dans un article du journal Le Monde du 06/10/17   L'avis d'un inspecteur général des finances

Mensonges sur la transition énergétique.

Ses mensonges étant de plus en plus éculés, ERDF ajoute maintenant à ses arguments, la transition énergétique alors que Linky n'a aucune utilité dans ce domaine. Ce sont les industriels de l'électricité qui l'ont dit lors de la convention annuelle de l'Association EURELECTRIC à Vilnius en juin 2016.
Voir un extrait du compte-rendu

Du reste, l'Allemagne, pays d'Europe le plus avancé dans la transition énergétique, a refusé les compteurs communicants !